Pour une Suisse sans minarets?

Il y a des sujets qui ont le don d’enflammer les passions tout en soulevant des questions de fond. La construction de minarets en Suisse est l’un de ces sujets. 

En février 2006, une association culturelle turque a fait recours contre les autorités de Wangen (SO) parce qu’elles lui ont refusé l’autorisation d’édifier un minaret de six mètres de haut. A peu près à la même époque, les autorités de Wohlen (AR), Langenthal (BE) et Wil (SG) ont opposé le même refus à d’autres demandes identiques. Sur la lancée de ces refus, l’UDC a déposé en septembre 2006 devant le Grand Conseil zurichois une initiative parlementaire pour interdire la construction des minarets, qui a été acceptée par le Conseil d’Etat. Puis, le 3 mai 2007, un comité composé d’élus de deux partis politiques (UDC, UDF) a lancé une initiative populaire fédérale en vue d’inscrire dans la Constitution helvétique que « la construction de minarets est interdite en Suisse ».

Le RES, après avoir consulté ses membres  s’est opposée à l’initiative:  Lire la prise de position.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email