COVID19: Plus loin ensemble

Ni eau propre, ni savon, encore moins de désinfectant, et certainement pas d’assurance pour les pertes économiques : la plupart des habitants des pays pauvres sont sans défense contre le coronavirus et les conséquences de la pandémie. En tant qu’organisation faîtière nationale regroupant 38 organisations caritatives chrétiennes, INTERACTION lance un appel collectif pour le soutien de milliers de personnes particulièrement touchées par le Covid-19.

Zürich, le 24 juin 2020 (md/db) – Si les infections liées au coronavirus ont sensiblement diminué en Suisse, les habitants de nombreux autres pays continuent de souffrir de la hausse des taux d’infection et des conséquences dramatiques de cette pandémie. En de nombreux endroits, ils manquent d’eau propre ainsi que de savon et de désinfectant. En raison des mesures de confinement, davantage de personnes souffrent de la faim parce qu’elles perdent leur revenu quotidien et qu’il n’existe pas d’assurance. Par ailleurs, lorsqu’ils ne peuvent pas payer les frais d’hospitalisation ou s’ils vivent déjà dans un camp de réfugiés surpeuplé, il est extrêmement difficile de mettre leur famille en sécurité.

La situation précaire des personnes qui, en plus du virus, sont également touchées par le changement climatique ou les conflits, montre à quel point la vie peut être fragile. Cette crise mondiale a mis en lumière que nous sommes tous interdépendants. Pour vaincre le coronavirus, il faut l’arrêter dans le monde entier. Ce n’est qu’ensemble que l’on pourra surmonter la crise.

Il est vrai qu’une pandémie de cette ampleur est quelque chose de nouveau pour tout le monde. Mais les organisations membres et partenaires d’INTERACTION savent comment surmonter des crises similaires lorsque les gens travaillent ensemble et se soutiennent mutuellement. Dans les endroits les plus difficiles du monde, ils s’engagent à sauver des vies.

Une aide d’urgence a débuté

Les 38 organisations membres d’INTERACTION sont actives en Asie, en Afrique, en Amérique latine et en Europe de l’Est dans plus de 100 pays et travaillent en étroite collaboration avec des organisations partenaires locales qui connaissent parfaitement le contexte. Ils suivent de près la situation sur le terrain et adaptent leurs projets aux défis et aux besoins de la population à court et à long terme. Dans plusieurs pays, ces activités d’aide d’urgence ont déjà commencé :

Au Nigeria, par exemple, le confinement lié au Covid-19 a entraîné une augmentation rapide des prix des denrées alimentaires, les rendant inabordables pour les familles les plus pauvres. C’est pourquoi l’organisation d’aide chrétienne AEM (Aide aux Eglises dans le Monde) soutient les veuves, les orphelins et les familles en leur fournissant de la nourriture et des kits de prévention pour contrer la propagation du Covid-19.

Au Burkina Faso et au Tchad, l’ONG chrétienne Morija sensibilise la population aux dangers du virus par le biais de spots radio et de projets communautaires. Des stations de lavage des mains sont également mises en place dans les centres de santé et les écoles, comme moyen préventif.

Cet engagement n’est possible que grâce à une volonté d’aide et de solidarité à grande échelle. INTERACTION appelle à la solidarité et à l’action dès maintenant pour protéger les personnes touchées par la pauvreté contre l’infection par le coronavirus. A cette fin, la faîtière a mis sur pied un fonds Covid-19 qui servira à alimenter les projets de ses organisations membres. “Plus loin ensemble” est plus qu’un simple principe directeur, c’est la conviction des membres d’INTERACTION qui, ensemble, font face aux immenses défis de cette crise. Ils ont besoin de votre soutien de toute urgence : faites un don aujourd’hui à :

Référence: COVID-19
Interaction
1200 Genève
IBAN CH57 0900 0000 8575 9105 8
BIC POFICHBEXXX

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email