Coronavirus: Les Églises sur le chemin du retour

Le besoin d’assouplissement des mesures de protection contre le Coronavirus est évidemment important, y compris en ce qui concerne les services publics, les services religieux ou les camps de jeunes. Toutefois, l’Alliance évangélique suisse SEA-RES appelle à suivre l’approche prudente du Conseil Fédéral et à ne pas tomber prématurément dans un activisme individuel. Il est conseillé de consulter sa propre Fédération/Union. [Mis à jour le 17.04.2020]

Que signifie l’assouplissement progressif des restrictions précédentes à partir du 27 avril pour les Églises ? Il est probable que jusqu’à une semaine après la Pentecôte (8 juin), aucun service religieux ou réunion ne sera possible. Dans cette optique, la SEA-RES recommande d’éviter pour l’instant les petits groupes (ou les réunions de groupes de maison). Toutefois, les funérailles peuvent désormais être organisées dans un cercle un peu plus large (“cercle familial”) qu’auparavant. Les camps d’enfants et de jeunes pendant la Pentecôte tombent à l’eau. La question de savoir ce que la situation signifie pour les camps d’été reste ouverte. Il n’est pas non plus encore clair, et c’est un sujet à éclaircir, si la reprise de la scolarité obligatoire (le 11 mai) aura un impact direct sur la vie quotidienne des Églises. 

Pour les œuvres, les dispositions précédemment communiquées pour la vie professionnelle quotidienne ainsi que pour les tâches de protection sociale restent en vigueur.

Concept de protection pour les Églises

Des représentants de diverses Fédérations d’Églises travaillent actuellement à l’élaboration d’un concept de protection pour les activités des Églises sur le chemin du retour à la vie normale. Ce concept de protection doit être soumis à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et doit permettre une transition vers des rassemblements communautaires aussi sûre et harmonieuse que possible. 

L’Alliance évangélique suisse SEA-RES fournira à nouveau des informations, en particulier si des changements interviennent qui affectent la vie quotidienne des Églises. La prochaine décision du Conseil fédéral est annoncée pour le 29 avril. 

Rappel des recommandations pour les activités d’Eglises

En raison des mesures décidées et maintenues par le Conseil fédéral, les services cultuels ou autres réunions d’Eglises où la congrégation se rassemble physiquement ne sont pas autorisés. Les groupes de maison sont aussi concernés. Il existe une exception pour les funérailles, nouvellement limitée au cercle de la famille élargi (plus de 20 personnes possible). Dans ce cas, les précautions sanitaires doivent être strictement respectées. Le suivi pastoral doit être discuté avec la famille concernée. Pour le reste, l’accompagnement spirituel et le travail pastoral doivent toujours être effectués à distance par téléphone ou par d’autres moyens techniques chaque fois que cela est possible. Les visites personnelles doivent être limitées aux situations impératives (par exemple, décès et autres situations d’urgence).

signalétique
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email