Plan de protection COVID-19 – mise à jour avec effets

Les informations du Conseil Fédéral proposées lors de la conférence de presse du 28 octobre ont une incidence qui peut être importante pour le secteur des églises évangéliques. Même si la Suisse échappe encore à un deuxième confinement ou à la mise en place d’un couvre-feu, contrairement à plusieurs de ses voisins, le durcissement des mesures incite le RES à proposer une mise à jour de son plan de protection à l’intention des églises évangéliques romandes. 

En très bref, ce sont les éléments suivants qui ont dû être mis à jour sur le plan national et donc dans le plan de protection RES :

  • Les manifestations réunissant plus de 50 personnes (organisateurs et enfants de moins de 12 ans non compris) ne sont plus autorisées
  • Les rencontres privées informelles se limitent désormais à 10 personnes
  • Les masques de protection sont à utiliser de manière quasi permanente, dès l’âge de 12 ans
  • Le télétravail est hautement recommandé, là où il est possible

Les cantons restent souverains dans la situation “particulière” actuelle et peuvent “durcir” certaines mesures en fonction de leurs réalités sanitaires cantonales. Ainsi, on peut déjà observer certaines variations cantonales dans les limites maximales de personnes par rencontres, parfois avec une limite de temps déjà annoncée (état au 05.11.20):

    Rencontres
privées sans p.d.p.
Rencontres
privées avec p.d.p.
Rencontres
publiques
  Confédération 10 50 15
  Vaud 5 5 5
  Berne 10 15 15
  Genève 5 5 5
  Neuchâtel 5 5 5
  Jura 5 50
5
  Fribourg 10 30
10
  Valais 10 10 10

Les cérémonies d’ensevelissement  sont limitées à un cercle restreint qui peut varier d’un canton à l’autre (30 à 50). Plusieurs cantons calculent les nombres de personnes autorisées sans y inclure les enfants de moins de 12 ans.

Merci beaucoup de continuer à veiller au bon respect des directives sanitaires qui nous sont proposées, même si elles nous défient ou nous limitent temporairement. La santé de la population est une des grandes préoccupations pour nos autorités et c’est aussi le cas pour les églises évangéliques. Pour maintenir et renforcer la santé, outre l’exercice physique, le soleil et les vitamines, les églises contribuent avant tout à la santé mentale et spirituelle de la population. Nous avons un rôle important à jouer ensemble.

Soyons encouragés et reconnaissants pour l’action de Dieu qui ne s’arrête jamais.

> Plan de protection RES du 29.10.2020

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email