Rapport missiologique Europe 2021

Dans Europe 2021 – A Missiological Report (rapport disponible uniquement en anglais), Jim Memory nous partage sa conviction que nous devons traiter sérieusement l’Europe comme un contexte missiologique. En un sens, le contexte et l’époque dans lesquels nous vivons sont secondaires par rapport à la tâche de la mission chrétienne. Notre tâche est de “témoigner de Jésus-Christ et de tout son enseignement – dans toutes les nations, dans toutes les sphères de la société et dans le domaine des idées1“. Paul a encouragé Timothée à “prêcher la parole à temps et à contretemps” (2 Tim. 4 ;2). Quel que soit notre contexte, ou notre moment dans l’histoire, la tâche est la même. Notre contexte ne doit pas non plus influencer notre motivation pour la mission. Certaines parties du monde sont plus réceptives à l’évangile et les résultats sont plus évidents. Cependant, l’amour et non le succès devrait être le motif de la mission. La fidélité est la principale mesure de l’efficacité d’un serviteur ; “….c’est bien, bon et fidèle serviteur !” (Matt. 25 ;23)

Néanmoins, la parabole du semeur (Matthieu 13; Marc 4; Luc 8) souligne l’importance du sol (le contexte) pour la réception du message évangélique et la propagation du Royaume de Dieu. C’est pour cette raison qu’on l’appelle parfois la parabole des sols. Un agriculteur avisé éviterait de semer parmi les mauvaises herbes, dans un sol rocailleux ou sur le chemin, mais nous ne contrôlons pas entièrement l’endroit où la semence de l’évangile atterrit. La préparation du cœur est le domaine de l’Esprit, ce qui souligne l’importance de la prière. Le point principal de la parabole, cependant, est la puissance de l’évangile dans un cœur réceptif. Les paraboles suivantes de la graine qui pousse et du grain de moutarde (dans le cas de l’évangile de Marc) font passer ce message. Bien que presque invisible au début, la semence du Royaume pousse irrésistiblement.

Même si le sol de l’Europe d’aujourd’hui peut sembler aride et impénétrable, la semence du Royaume est en train d’être semée et produira des fruits. Notre tâche est de semer. Notre motivation est notre amour de Dieu et de son monde. Notre champ est l’Europe. Alors, “ne nous lassons pas de faire le bien, car au moment voulu, nous récolterons une moisson si nous ne nous décourageons pas » (Galates 6:9).

Conclusion générale du rapport adaptée et traduite par Stéphane Klopfenstein le 20.08.2021.

1Lausanne Movement, Our Legacy for the Future, 2010, https://lausanne.org/gatherings/related/our-legacy-for-the-future Accessed 20/5/21

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email