COVID-19 – Restrictions fortement levées dès le 26.06.2021

La plupart des restrictions sanitaires ont été levées mercredi 23 juin par le Conseil fédéral, avec mise en action dès samedi 26 juin 2021. C’est une belle joie de vivre l’approche de la saison estivale avec ces perspectives ! Et même si ce virus est encore présent, nous allons pouvoir vivre une chouette détente dans nos Églises évangéliques.

Pour voir les choses plus en détail, la Foire aux Questions de l’OFSP offre un condensé assez complet des mesures au point 28: « Les célébrations religieuses peuvent accueillir jusqu’à 1’000 personnes lorsque les participants ont l’obligation de s’asseoir (la communion/Ste-Cène est autorisée). Lorsqu’il n’y a pas d’obligation de s’asseoir (p. ex. lors d’une procession), le nombre de personnes présentes est limité à 250 à l’intérieur. Le port du masque est obligatoire à l’intérieur. Si la célébration a lieu à l’extérieur, elle peut accueillir jusqu’à 500 personnes sans obligation de s’asseoir. Les lieux peuvent être occupés aux deux tiers de leur capacité au maximum, à  l’intérieur comme à l’extérieur. Il n’est pas prévu de limiter l’accès à des événements religieux aux personnes en possession d’un certificat COVID car, selon les prescriptions du Conseil fédéral, ces événements relèvent du domaine vert, pour lequel le recours au certificat COVID est exclu. »

Dans notre contexte évangélique, cela signifie :

  • En termes de limitation du nombre de personnes, c’est la règle du 2/3 d’occupation (par rapport à la disposition normale avant COVID) qui va déterminer la capacité de nos lieux de culte.
  • Par ailleurs, l’obligation d’être assis (par exemple durant la louange) n’est plus imposée lorsqu’il y a moins de 250 personnes dans la salle, ce qui est le cas d’une majorité des Églises. Au-delà de 250 personnes, il faudra veiller à rester assis durant toute la célébration.
  • Le port du masque à l’intérieur est réaffirmé : il est important de le porter, alors même qu’il devient facultatif dans un certain nombre de situations. A l’extérieur, en revanche, l’obligation du port du masque est levée.
  • La Ste-Cène est également permise à nouveau au niveau fédéral : la plupart des Cantons ont abandonné leurs prescriptions spécifiques, mais cela reste à confirmer, notamment à Genève. Cependant, pour se calquer sur la restauration, il reste essentiel que le pain et le vin/jus de raisin soient préparés en respectant les règles d’hygiène et qu’ils soient distribués en portions individuelles.
  • Pas de changements pour les activités enfance/jeunesse dont les restrictions avaient déjà été fortement allégées depuis quelques mois.
  • Les rencontres de Conseil et autres groupes de travail ne sont plus limitées qu’au seul port du masque et à la distanciation, étant assimilables à des manifestations sans public (donc sur invitation, pt 29)
  • Le télétravail n’était plus obligatoire (pt 5).
  • Il est en outre possible de consommer de la nourriture aux places assises si les coordonnées des participants sont connues (pt 30).

Plan de protection

Le plan de protection pour rassemblements évangéliques a été mis à jour.

> Plan de protection du RES, version du 2 juillet 2021

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email