Le Conseil fédéral donne le ton

Le Conseil Fédéral reprend le dossier Covid-19 en main à l’occasion de sa conférence de presse du 10 décembre 2020 et dicte quelques directives à l’intention des cantons pour lesquels les mesures de fin octobre n’ont pas donné les résultats escomptés. Les cantons romands, plus lourdement touchés fin octobre ont manifestement consenti à de bons efforts et voient leurs nombre de cas se stabiliser. La Suisse échappe à un deuxième confinement et quelques allègements bienvenus ont pu être obtenus pour les églises évangéliques. le RES maintient son plan de protection à l’intention des églises évangéliques romandes. 

Les églises évangéliques romandes sont aujourd’hui agréablement “récompensées” : il a pu être obtenu que le nombre de personnes présentes aux cultes remonte à 50, sur le plan national, ce qui est vraiment à considérer comme une bénédiction, lorsque l’on observe les restrictions renforcées pour bien d’autres secteurs de la société. Les plans de protections sont solides et semble avoir fait leurs preuves au cours de ces derniers mois; et cela se traduit aujourd’hui, par une confiance exprimée à l’égard des églises évangéliques dans tout le pays.

Suivi des mesures sanitaires de base, état au 13.01.21 :

  Rassemble-
ments publics
Réunions
privées
Cérémonies
religieuses
Funérailles 
 Suisse555050 
 Jura     
 Berne     
 Neuchâtel (Infos cantonales   
 Fribourg en cours de    
 Vaud récolte)   
 Genève     
 Valais     

3 points importants:

  1. Le télétravail est fortement recommandé dans tous les cantons et les rencontres de travail en présentiel doivent être justifiables par des motifs prioritaires.

  2. Le chant reste interdit en groupe en dehors du cercle familial, et il est donc interdit également dans nos cultes. Sauf pour les cantons de Vaud et Genève, cette restriction permet cependant d’envisager qu’une seule personne puisse chanter pour l’animation de la louange, dans la mesure où elle est à distance (3m) des autres.

  3. Le Canton de Vaud a précisé que seuls les cultes peuvent être considérés comme manifestations religieuses, et non les autres rencontres comme les groupes de jeunes ou les groupes de maison (pas constitués en association). Dans les autres cantons, sans information spécifique, nous en restons à ce que le plan de protection du RES indique, à savoir que les rassemblements organisés par l’Eglise sont couverts par ce dernier, qu’ils se déroulent dans le bâtiment de l’Eglise ou dans les maisons. Les mesures du plan doivent strictement être observées dans ce cas.

Nos intérêts sont activement représentés

Ces derniers temps, plusieurs messages nous sont parvenues, avec des revendications exprimées sur un ton qui nous a laissé assez perplexe.

Sachons que le RES, en collaboration constante avec ses homologues en Suisse alémanique, ainsi qu’avec les Fédérations évangéliques membres, veille attentivement au respect de la liberté religieuse, telle que la Constitution de notre pays le stipule. Par ailleurs, de nombreux dialogues ont lieu pour représenter au mieux le secteur des églises évangéliques auprès des autorités nationales et cantonales.

Nous vous remercions de continuer à veiller au bon respect des directives sanitaires qui nous sont proposées. Notre témoignage dans cette crise est déterminant pour beaucoup de personnes, que ce soit nos proches ou les personnes en autorité dans notre pays. Comment Jésus se serait-il comporté dans cette période? Comment aurait-il agit et comment se serait-il adressé à ses disciples et aux autorités de notre pays?

Même si beaucoup sont fatigués des restrictions actuelles, rappelons-nous que l’Évangile de Jésus-Christ reste LA Bonne Nouvelle pour l’humanité toutes entière!

Nous vous souhaitons de très belles fêtes de fin d’année et de bons moments de repos auprès de ceux qui vous sont chers!

Plan de protection RES du 29.10.2020 en vigueur

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email