Des responsables internationaux au Palais fédéral

Samedi 15 avril dernier, environ 25 responsables d’églises internationales se sont retrouvés dans le Palais fédéral à Berne. Cette première rencontre était organisée par la SEA (Schweizerische Evangelische Allianz) en collaboration avec le Groupe de travail interculturel SEA-RES. Ce fut un temps riche et émouvant.

Lors de cette rencontre, les participants ont pris le temps de s’écouter les uns les autres, et en particulier pour partager sur la question suivante : Que fait Dieu aujourd’hui ? C’était touchant d’entendre nos amis manifester leur reconnaissance envers Dieu pour sa protection, pour leur accueil dans ce pays libre, alors que le chemin éprouvant qu’ils ont dû parcourir pour y parvenir était bouleversant et traumatisant.

Dans un travail en petits groupes, la question suivante a été posée : Comment pouvons-nous mieux nous soutenir et nous mettre en réseau ? Les discussions sur ce sujet ont été très animées. Bien sûr la question structurelle a été soulevée, comme le fait que la plupart des collègues pasteurs internationaux ont un engagement professionnel à côté de leur service, ce qui rend difficile leur participation aux différents comités. Mais par-delà cet écueil, nos amis viennent souvent de milieux où les églises sont plus en concurrence et en compétition qu’en travail d’unité. Un défi que le SEA-RES devra relever, l’unité étant au cœur de son mandat.

L’accent a également été mis sur la prière commune et la louange. Ce fut un des temps forts de cette rencontre : la louange en différentes langues, les prières ferventes. Les participants ont formé un grand cercle en se donnant la main dans une prière pour l’unité. Unité entre les différentes personnes présentes, mais aussi unité pour notre pays. Ce temps de prière pour l’unité depuis une salle de commission du Palais fédéral a constitué un symbole fort, une direction donnée.

La manière d’assumer ensemble la mission d’annoncer l’Évangile en Suisse a aussi été un sujet de réflexion. Bien souvent, cette mission est au centre de la vision des leaders internationaux. C’est un domaine où les Suisses d’origine ont très certainement à apprendre d’eux.

La rencontre s’est poursuivie par une visite du Palais fédéral. Ce samedi 15 avril était par hasard une journée portes ouvertes de ce haut-lieu de la Politique fédérale. Les familles avec enfants déambulaient sans surveillance dans les différentes parties de l’édifice. Plusieurs des participants à la réunion ont manifesté leur grande surprise devant cette liberté et facilité de visiter le lieu du pouvoir. Dans leur pays d’origine, le lieu du pouvoir est massivement protégé et inaccessible. Un ami riait de bon cœur, alors que nous étions assis dans la salle du Conseil national sur les chaises de nos parlementaires !

Cette rencontre dans le Palais fédéral a été très appréciée. Les responsables ont exprimé leur souhait d’une nouvelle réunion dans le futur. Dans son mot de conclusion, Monsieur Egzon Shala, coordinateur du Groupe de travail interculturel SEA-RES, voyait les personnes présentes comme une magnifique mosaïque et encourageait chacun à voir les différences comme des enrichissements.

28.04.2023 / Jean-Luc Ziehli, président RES

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email